« Les Nuits d’été » : plaisirs du travestissement

L’avis du « Monde » : à voir
2
Il y a une certaine audace à faire un premier film dont les personnages sont d’âge plutôt mûr, provinciaux, vivant à la fin des années 1950, pendant la guerre d’Algérie. Cela change, à tout le moins, du récit d’apprentissage à connotation autobiographique qu’un héritage dévoyé de la Nouvelle Vague a plus ou moins imposé, au fil des décennies, comme rite de passage obligé pour intégrer le cinéma d’auteur français. Les Nuits d’été est un film qui cache son jeu. Sous les abords convenus du film d’époque,plaisirs du travestissement, il s’invite au cœur d’une communauté d’hommes, mariés pour certains, dont le plaisir clandestin est de se travestir en femmes d’intérieur. Passionnant pour sa capacité à diffracter le questionnement sur le genre, ce sujet, qui était déjà celui d’Une nouvelle amie, de François Ozon (et plus discrètement, en 2010, du documentaire Crossdresser, de Chantal Poupaud), est envisagé dans la perspective plus large, ouverte par le contexte de la guerre d’Algérie, de la liberté de conscience et de l’engagement politique. Female Mask - Nancy                            STARTING AT: $320.00
  • Nancy means grace; favour. Nancy Mask are designed for the Transgendered.
  • They are made of a soft flesh-like silicone rubber and the prosthetic bodysuit creates the perfect female form.

SF14_05 http://www.feminization.us/female-mask-full-hood-c-1.html