5 façons de respecter une femme trans

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

Une transsexuelle dont la « transition » a été accomplie (ou non) est une femme à part entière : elle pense, parle, s’habille, se comporte en femme et investit pleinement son identité féminine. Un seul conseil devrait être nécessaire : celui de la respecter en tant que femme et de la traiter comme vous traiteriez une autre personne de ce sexe, quelle que soit la relation que vous entretenez avec elle (amicale, sentimentale ou professionnelle). En bref, il convient d’agir avec une femme transgenre comme vous le feriez avec tout autre être humain c’est-à-dire avec respect et diligence, sans jugement ni pensée discriminatoire sur ce qu’il est.

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

 

Toutefois, les particularismes de la transsexualité ainsi que les mythes qui l’entourent nous encouragent à détailler, dans cet article, une liste de 5 principes destinés à ceux que le « troisième sexe » interpelle. Certains ignorent comment adapter leurs comportements en présence d’une transsexuelle. Par méconnaissance sur le ressenti des femmes transgenres, peut-être par gêne à leur égard ou en raison d’une certaine maladresse, il est vite possible de commettre des erreurs d’attitude, des abus de langage ou même de paraître carrément grossier si ces codes sont violés ou déformés. Faire fi de ces principes équivaut au rejet d’une partie de l’individu avec lequel vous interagissez. Ces quelques lignes ont pour but de vous orienter quant à la bonne façon de respecter une femme trans. D’une part, vous éviterez de la blesser ou de l’affecter profondément dans son identité ; d’autre part, vous réduirez considérablement le risque de passer à ses yeux pour un être inculte ou manquant de courtoisie.

Principe n°1 : S’adresser à elle en fonction du genre auquel elle s’identifie

Il est important de savoir ce que signifie précisément être une « femme transgenre » afin de ne pas commettre de malentendus sur le sujet. Une femme transgenre désigne une personne née de sexe masculin qui ne s’identifie ni à son sexe de naissance ni à son genre originel. Notre vision de la normalité, socialement structurée, nous impose de diviser le genre et le sexe en deux catégories : le masculin et le féminin d’un côté et l’homme et la femme de l’autre. La transsexualité a pour singularité de brouiller cette dichotomie classique, ce qui bouscule notre conception des genres. Les deux s’entremêlent inexorablement dans le chemin de vie d’une femme trans, ils font parties de son histoire et de son vécu.

Ni mutantes, ni androïdes, les transsexuelles ont simplement décidé d’appartenir au genre opposé qui leur a été imposé par la nature. Elles ne se revendiquent pas comme appartenant à un troisième genre. Au contraire, elles souhaitent être abordées selon le genre qu’elles ont choisi d’adopter dans leur vie. Ainsi, une des règles primordiales est de s’adresser à elles selon le genre auquel elles se pensent et vivent.

Ainsi, une femme transgenre apprécie qu’on la désigne par le pronom « elle » et par le prénom qu’elle s’est choisie, à moins qu’elle vous informe du contraire. C’est une marque de respect incontournable qui s’applique, peu importe son apparence physique.

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

Principe n°2 : Respecter leur vie privée ainsi que leur intimité

La transsexualité fait intégralement partie de la vie privée de la personne. Si une transsexuelle choisit de vous révéler cette particularité, c’est parce qu’elle vous fait confiance et vous estime. Ne violez pas cette intimité en la rendant publique ! Vous ne devez en aucun cas vous croire autorisé à divulguer son « secret » sans sa permission. Cela serait vécu comme une trahison et votre relation pourrait être détruite. De plus, en agissant de la sorte, vous risquez, selon les situations, de l’exposer à certains dangers (rejet des autres, agressions, intimidation…)

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

Principe n°3 : Connaître la différence entre le genre, l’expression d’un genre et l’orientation sexuelle

Le genre peut-être appréhendé d’un point de vue sociologique : il correspond au ressenti que nous avons d’appartenir aux femmes ou aux hommes et à la façon dont nous parlons de nous-mêmes. Il s’agit aussi de la construction d’une identité plus ou moins guidée par des normes sociales.

L’expression d’un genre implique l’extériorisation de ces normes et se traduit à travers des actions telles que la manière de s’habiller, de parler, de se coiffer, de se maquiller ou non…L’expression d’un genre constitue un ensemble d’indicateurs qui vont permettre au groupe social de « classer » la personne dans un des deux principaux genres. Il se peut toutefois qu’une personne se reconnaisse comme appartenant au genre féminin sans pour autant en adopter les codes et garder une apparence physique masculine.

Le genre ne doit pas non plus être confondu avec l’orientation sexuelle qui est l’aspect le plus intime et personnel de la sexualité. Elle désigne les attirances érotiques ainsi que les désirs amoureux d’une personne à l’égard des autres (hétérosexualité, homosexualité, bisexualité…).

Distinguer ces concepts est une preuve d’ouverture de votre part : c’est la base qui vous permettra de mieux appréhender ce que recouvre la transsexualité.

FEMINI JUST FIT VEST – PULL OVER  STARTING AT: $420.00

♦Prothèses mammaires confortables

♦ Faux seins, idéal pour les hommes

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

http://www.feminization.us/female-breast-suit-c-2.html

Principe n°4 : Ne pas traiter une femme transgenre différemment

Les transsexuelles ne s’attendent pas à ce que leur singularité leur confère un rang à part, différent de celui des autres. Elles ont gardé l’essence de leur personnalité au delà des changements qu’elles ont décidé d’opérer.
Une femme transgenre sera heureuse de constater que vous lui prêtez attention, à partir du moment où cette attention n’est pas exclusivement portée sur sa différence. Si vous prenez des gants en vous adressant à elle, sous prétexte que vous êtes dérangé par la situation, elle se rendra compte de votre hypocrisie.
Soyez le plus naturel possible avec elle, soyez vous-même et sachez dépasser vos préjugés.
Enfin, notez que l’identité de genre, l’identité sexuelle et l’orientation sexuelle ne sont que quelques strates identitaires de la personne. Un individu est formé par bien d’autres rapports identitaires (appartenance à un groupe religieux, politique, un cercle sportif, une nationalité…). Ne vous focalisez donc pas sur cette seule « différence ».

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

Principe n°5 : Ne pas prétendre connaître ce qu’elle ressent

Finalement, la pire des choses que vous pourriez faire est celle de prétendre que vous comprenez pleinement l’expérience qu’elle vit, en vous parant de phrases réchauffées. Il y a tant de manières d’exprimer une identité de genre et elle est propre à chacun. N’exposez pas vos théories sur la transsexualité et gardez-vous de répandre vos clichés. N’essayez pas non plus de comparer son expérience avec celle d’une autre transsexuelle que vous auriez rencontrée dans votre vie.
En revanche, si quelque chose vous chiffonne, posez-lui des questions. Ne laissez pas un non-dit parasiter votre relation avec elle. Elle vous répondra avec plaisir en choisissant ce qu’elle désire ou non vous dévoiler. C’est grâce à la communication et au dialogue que vous pourrez équilibrer votre relation.

transgenre ,personne transgenre,Transsexuel,Transsexualité,transgendérisme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *