Information Transgenre | Cross-dressing

Cross-dressing

Le terme ‘cross-dressing’ (habillement croisé) s’applique à la fois aux travestis et aux drag queens/kings. Alors que les drag queens et drag kings se livrent à une performance (que ce soit ou non pour dénoncer la construction du genre façonnée par la société, ou simplement pour s’amuser), le travestissement permet au travesti d’exprimer sa perception de son identité profonde.

Travestissement

Le travestissement est le plus souvent envisagé sous la forme d’un homme qui s’habille en femme, se présente et se comporte comme telle. Les femmes qui s’habillent en homme ou se comportent comme tels ne sont la plupart du temps pas considérées comme des travestis. Cette dénomination dépend apparemment beaucoup de la connotation culturelle. D’un point de vue social, les hommes travestis sont également beaucoup moins tolérés. C’est aussi la raison pour laquelle beaucoup ne se travestissent que chez eux, dans l’intimité ou en secret. Les travestis, hommes et femmes, ne sortent souvent que le soir, dans l’obscurité. Beaucoup d’hommes s’adonnent pourtant au cross-dressing. La proportion de travestis masculins dès l’âge de 20 ans aux Pays-Bas est estimée entre 1 et 5% de la population globale (Vennix. P.). La plupart des cross-dressers sont hétérosexuels, beaucoup sont en couple et / ou ont des enfants. Un grand nombre d’entre eux ont commencé à porter des vêtements de fille durant leur enfance, parfois plus tard. Les raisons qui les poussent à se travestir peuvent varier, mais sont la plupart du temps liées au sentiment d’identité de genre, au sentiment d’être un homme et / ou une femme. Le travestissement peut ainsi permettre d’exprimer la part intérieure d’identité féminine, mais aussi procurer une sensation d’apaisement, permettre de se sentir plus à l’aise en vêtements de femme.
  Le travestissement résulte le plus souvent d’une pulsion irrépressible difficile à exprimer avec des mots. Cette pulsion peut varier en intensité dans le temps. On essaie généralement de refouler cette pulsion, d’où l’idée qu’il ne serait pas tolérable d’y cèder, que ce n’est pas concevable au sein d’une relation, etc. Le désir de travestissement demeure cependant la plupart du temps latent, jusqu’au moment où l’on se trouve à nouveau confronté à cette partie de soi-même. Personne ne peut garantir que le désir de travestissement disparaisse pour toujours. Le travestissement peut également évoluer et mener au transgendérisme et/ou à la transsexualité. Il est important d’arriver à accepter soi-même son travestissement. En effet, il ne s’agit pas d’une maladie et vous n’êtes pas seul(e). C’est une donnée avec laquelle il faut apprendre à vivre, à laquelle il faut se faire. Certains y parviennent sans trop de problèmes et abordent très tôt leur travestissement au sein d’une relation ou avec leurs amis. C’est pourquoi leur partenaire (souvent féminine) l’accepte plus facilement. D’autres éprouvent beaucoup plus de difficultés à accepter cette part féminine de leur personnalité et à l’intégrer dans leur vie. Ces personnes éprouvent généralement des sentiments de honte et de culpabilité. Lorsque le travestissement est abordé au sein d’une relation alors que celle-ci existe déjà depuis un certain temps, plusieurs scénarios sont possibles. Soit on essaie d’intégrer le travestissement d’une manière ou d’une autre au sein de la relation ou de la vie de famille, soit cela peut signifier la fin inéluctable du couple. Tout dépend du moment où l’on est informé(e) des sentiments féminins de son partenaire et de la manière dont cela se passe. Il est clair qu’il est essentiel d’adopter une communication ouverte et honnête. Il vaut mieux que les deux partenaires se soient mis d’accord au sujet du travestissement du père avant d’en informer les enfants afin de leur éviter d’être tiraillés dans des conflits de loyauté. Il faut également être attentif au risque de harcèlement par les autres. Quoi que l’on décide, que l’on choisisse ou non d’afficher son travestissement, les éléments suivants constituent souvent des problèmes auxquels on est confronté (Vennix. P.):
  • le manque d’acceptation de soi, allant souvent de pair avec la peur d’être découvert;
  • la solitude et l’isolement parce qu’on n’ose entretenir une relation;
  • des sentiments dépressifs.
Le fait de s’adresser à un professionnel spécialisé en la matière ou de participer à une soirée d’entraide peut constituer le début d’un changement.

FEMINI UNDERWEAR                      STARTING AT: $199.00

  • Femini Underwear is designed for the Transgendered. They are made of a soft flesh-like silicone rubber and the prosthetic bodysuit creates the perfect female form.
  • Femini Underwear is proudly designed in United State, ensuring consistent high quality that you can trust.

underwear_01http://www.feminization.us/vagina-prosthesis-c-16.html