Le transgendérisme : Une lutte quotidienne

1b

Étudiant Outaouais

À la lumière de l’injustice entourant la mort de Leelah Alcorn, une adolescente transsexuelle des États-Unis, la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transsexuelle (LGBT), ainsi que de nombreux alliés, a fait entendre sa voix afin de dénoncer la flagrante transphobie qui est profondément enracinée dans notre société.

FEMINI JUST FIT BODYSUIT              STARTING AT: $536.00

  • Femini Just fit Bodysuit are designed for the Transgendered, which are made from very soft silicone and tinted to look like real skin. There are zipper behind to make it easy to wear, and the nipples are airbrushed.
  • Femini Just fit Bodysuit are very soft, strong and elastic, and they stretch to many times their original size without tearing. When removed, they return to their original size.

ST6_07http://www.feminization.us/female-breast-suit-c-2.html

Il semble peut-être que j’exagère en employant ces mots, mais le suicide de Leelah, l’ignorance de la population concernant les personnes transsexuelles et la sous-représentation de ces personnes dans les médias nous portent à nous questionner sérieusement sur le sujet.

Afin que nous puissions nous informer davantage sur celui-ci, il faut d’abord savoir qu’une personne transsexuelle ou transgenre est un individu dont le genre ne concorde pas avec le sexe qui lui a été assigné à la naissance. Donc, ces gens peuvent avoir une identité de genre opposé à leur sexe biologique, s’y identifier seulement en partie, ou encore ne pas s’assimiler à un genre. Certaines de ces personnes vont décider de prendre des hormones, ou de procéder à des chirurgies, afin que leur apparence corresponde au genre auquel elles s’identifient. Il faut également comprendre que l’orientation sexuelle d’une personne n’est aucunement liée à son identité de genre ou à la manière dont celle-ci décide de s’exprimer et de se présenter. Ainsi, une personne homosexuelle ou travestie n’est pas nécessairement transsexuelle.

zb

Il est très important d’éliminer l’ignorance de la population canadienne concernant les personnes transgenres, car le manque de connaissances dans ce domaine peut mener à ce que la population porte des préjugés à leur égard. En effet, des études traitant des personnes transsexuelles dévoilent que 30% des gens n’ont jamais entendu le mot transsexuel et que 44% ne font pas la distinction entre l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Même à l’école, on fait rarement allusion à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle et il est courant d’entendre des insultes ou d’être témoin d’intimidation liée à ces sujets. Très récemment, j’ai discuté avec une étudiante homosexuelle des problèmes auxquels les jeunes LGBT font face régulièrement, et celle-ci était très confuse lorsque j’ai fait ressortir la discrimination avec laquelle les jeunes transgenres doivent lutter chaque jour, car elle était persuadée que les personnes transgenres étaient travesties. Après cet entretien, je me sentais choqué par le manque de conscience de la communauté trans, même au sein de la communauté LGBT.

zt

De plus, la constante manie de ridiculiser les personnes transgenres dans les films et les séries télévisées est problématique, dans la mesure où elle propage l’ignorance et la stigmatisation des individus transsexuels. Il est capital d’afficher ce genre de personnes dans les médias, menant une vie normale, afin que les jeunes qui ressentent un inconfort vis-à-vis leur genre puissent s’accepter et reconnaître qu’ils sont normaux.

Malheureusement, le fait qu’on ne discute pas assez de ces difficultés qui ralentissent les avancements sociaux et qui opposent l’égalité pour tous affecte gravement les jeunes transgenres, qui sont trop souvent isolés et confrontés à leurs différences par leur entourage.

Afin de transformer notre société pour qu’elle soit sécuritaire pour tous, et que chaque individu s’y sente accepté, nous devons agir maintenant et mettre fin à nos idées préconçues et notre peur de la différence. Il est donc vital de s’éduquer sur le sujet et d’apporter notre soutien à la cause, de manière à ce qu’on puisse tous vivre en harmonie, peu importe notre identité de genre, notre orientation sexuelle, notre couleur de peau, nos origines, notre religion et nos différences.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *